Venez découvrir les nouveautés au magasin !

Les cannes Smith Dragonbaits NX4 2017 sont disponibles au magasin En savoir +

Spécialiste des équipements sous-marin - En savoir +

Venez découvrir les cannes Golden Bay En savoir +

1er distributeur en Basse-Normandie - Stock disponible ! En savoir +

L'esprit chasse, sports sous-marins En savoir +

Illex, les cannes, leurres... En savoir +

Il imite la nage d’un lançon vivant ! En stock au magasin !

Des équipements innovants, performants,au meilleur prix, en assurant un service de la meilleure qualité possible.

Faites plaisir, offrez un chèque cadeau... C'est la liberté de choisir !

les embruns

 

Pêche en mer n° 325

Aout 2012

 

De notre correspondant Bruno Sonzogni

 

 

Le cauchemar !!!

 

 

 

 

 

 

Il ne me parait pas nécessaire de m'étendre sur notre situation météorologique, sur ce coup - là tout le monde est mouillé ! Passons sans attendre à l'essentiel. Côté  bateau, cela reste convenable mais ce n'est pas non plus l'extase. La Dorade est très présente sur nos côtes. De très belles pêches ont été réalisées. Par ailleurs, il n'est pas très compliqué de trouver quelques bons spots. Que ce soit en dérive ou au mouillage, ce type de pêche reste très attractif et un excellent compromis pour retrouver les techniques et sensations de la pêche en eau douce. Actuellement, les appâts les plus appropriés sont les coques, les couteaux, et de petites lamelles de maquereau côté peau et surtout bien frais. Le type d'appât peut évoluer au rythme de la marée ainsi que sur la taille des poissons. Suivant les postes de pêche, la Strouille peut être la clé de la réussite. Côté montage j'ai repiqué quelques "bons trucs"  au copain "Lulu", grand Gourou des pêches du Sparidé. La Dorade est un poisson très méfiant, de ce fait afin d'être le plus discret possible, les montages doivent être effectués en Fluorocarbone de très bonne qualité. Quelques perles de couleurs semblent inévitables. Par ailleurs, ce poisson a des lèvres très sensibles et très délicates. Pour assurer un ferrage fiable, Maître Lulu utilise des hameçons de type "Fast Grip". Le propre de ces hameçons est qu'ils assurent un taux de pénétration supplémentaire d'environ 15% ce qui garantit un ferrage très fin à la touche. Ceci est dû au fait qu'il est muni de trois micros ardillons, excellent produit. Sur les pêches délicates, il est conseillé un nylon à la tresse, et dans certains cas il est même recommandé d'éteindre son Sondeur. Concernant la pêche au Bar, les résultats restent très irréguliers. Sur les épaves, c'est la misère ! Il faut se rapprocher des côtes pour avoir quelques résultats, et les plus belles pièces sont réalisées très en bordure. Les maquereaux sont très présents et les marsouins également. Elles sont mignonnes ces petites bêtes!!! En Surf Casting, les arénicoles, et les jumbos sont actuellement les appâts incontournables. Pêche à la crevette, pas d'échos particuliers en ce moment. Toutes pêches confondues, les résultats restent quand même très irréguliers, et assez monotones. Enfin par pour tout le monde, car le copain Pascal Chatillon a vécu une aventure extraordinaire, et très pimentée. Depuis de nombreuses années, ce dernier pose son tramail à moins d'un mile de la côte sur le petit tombant de Langrune sur Mer. Un beau matin, départ de Pascal et de son Papa âgé de 75 ans pour aller relever leur filet.Arrivé sur place, comme à l'habitude, chacun à son boulot sur le bateau. Pascal commence à relever son filet avec beaucoup de difficultés, étrangement à chaque brassée le filet redescend aussitôt et oppose une résistance exceptionnelle. Le manège va durer plus de 10 minutes. Pascal est persuadé d'avoir pris un très gros Turbot dans son tramail, et a déjà le sourire aux lèvres en imaginant un joli pavé arrosé d'un succulent beurre blanc. Il redouble d'effort, et enfin le tout remonte progressivement. Le Papa est également très impatient de découvrir ce que son fils a tant de mal à remonter. Cette fois le filet se rapproche progressivement du bateau, les yeux du Papa s'écarquillent, une immense masse noire est en train de rejoindre la surface, le fiston qui est un solide gaillard a le sourire qui se fige. Une énorme gueule apparaît hors de l'eau, le père et le fiston sont "scotchés" bon sang, c'est Un Requin !!! Un bestiau de plus d'1m50, là on ne rigole plus, car il va falloir monter le gamin à bord. Quelques minutes de bagarre et d'efforts mélangés à la trouille, et le monstre atterrit dans le bateau. A partir de ce moment - là, le Cauchemar commence. Pascal possède une petite barque de pêche, un Crescent, 5m20 X 2m40. il coince le bestiau à l'avant du bateau mais ce dernier n'est pas décidé à se laisser faire, des grands coups de queues claquent sur les flancs du bateau, c'est l'enfer ! Le Papa rejoint rapidement l'arrière du bateau tandis que Pascal tente de coincer son Requin avec ses 2 geuzes de 18 kg chacune. Rien à faire, elles valsent toutes les deux, c'est la fête à Neuneu sur le rafiot. Pascal démarre rapidement, et tente de stabiliser le bateau, le Requin tape de plus en plus avec sa queue de tous les côtés, cette fois il s'est enroulé dans le filet et de ce fait est coincé à l'avant gauche de la barque. Pascal en profite pour rejoindre rapidement le bord de côte. A l'arrêt, c'est reparti, grands coups de queue d'une puissance impressionnante. Le bateau est attelé au tracteur, et c'est parti direction le village. Etrange coïncidence, ce même jour je me trouvais avec un ami kayakiste Pascal Ceriser, quand Pascal Chatillon et son Papa arrivaient dans le village. Très rapidement nous grimpons sur la remorque avec beaucoup de curiosité, et à la vue du bestiau nous sommes redescendus tout aussi vite car Pascal Cerisier a manqué de se faire "chiquer". Bilan de l'opération: un magnifique Requin Taupe bleu Mako d'1m68 pour 37kg. Le Requin s'est pris dans le filet juste au niveau d'une geuze. De ce fait il est resté coincé. S'il avait pris le milieu du filet, aujourd'hui il ne resterait que de la dentelle. Après discussion avec les pêcheurs Pro, dans notre région il n'était pas rare de pêcher ce style de phénomène mais jamais aussi près des côtes. Dans le filet, coincé juste à côté de sa gueule, une petite sole, et aucun autre poisson dans le filet. Ha, la gourmandise… excellentes vacances, et … bonne baignade.

Soyez Fort ! 

Pascal CHATILLON et son joli bébé.

Requin Taupe bleu Mako.1m68 pour 37kg.

  

The Blue Fish by Valy